Dimitri & Shaomi

13/05/2018

 

Ma rencontre « virtuelle » avec la musicienne Dimitri remonte à peu près à la même époque que celle avec Jean-Sully Ledermann, aux grandes heures de Myspace circa 2009-2010, comme quoi certaines graines mettent longtemps à germer ! 

 

Il y a quelques temps déjà, Dimitri m'a demandé si je voulais bien lui écrire quelques textes. Juste une matière première, qu'elle aurait toute liberté de retravailler pour se l'approprier. J'avais adoré ce que j'avais entendu autrefois, qu'il s'agisse de son projet solo Lili Boo ou de sa collaboration avec Peka (tout est encore en ligne et ça n'a pas pris une ride, je vous conseille d'y jeter une oreille !), aussi me suis-je empressé d'accepter l'invitation ! 

 

Je me trouvais alors au beau milieu d'un long voyage en Inde du Sud, et j'ai pondu une demi-douzaine de textes à Hampi et Kochi, au détour de cafés lounge et de chambres d'hôtel, tard le soir. Je garde un beau souvenir de ces sessions d'écriture tropicales.

 

C'était un petit défi pour deux raisons. D'abord, écrire pour soi est une chose mais trouver les bons mots, la bonne vibe pour une autre voix, une autre sensibilité que la sienne, c'est plus délicat. Ensuite, une des raisons pour laquelle j'avais renoncé à la musique, hors poésie sonore, après la dissolution de mon groupe Shoona Sassi en 2005, était que j'étais de plus en plus mal à l'aise avec le format chanson. Il m'apparaissait de plus en plus clairement que les vers et les pieds n'étaient plus compatibles avec ma pratique poétique et mon approche du rythme. De fait, penser ce travail de manière collaborative, laisser à Dimitri la liberté de retoquer les textes à sa guise, constituait une formule assez idéale. 

 

Finalement, un de ces textes, défragmenté par Dimitri comme convenu, sera présent sur son nouvel EP, produit par Cédric Sanjuan (dont le groupe, Pethrol, a fait couler pas mal d'encre). Le EP est prévu pour l'automne et vous pouvez en découvrir un premier extrait sur Soundcloud (ce n'est pas le morceau que j'ai co-écrit, mais c'est méchamment cool !).

 

Dimitri a besoin de vous pour démarrer le projet, et a lancé pour cela une souscription sur Kiss Kiss Bank Bank. Si vous avez trois sous devant vous, je vous remercie par avance du soutien que vous saurez lui apporter ! Sinon, rien ne vous empêche de partager tout ça sur les réseaux sociaux, de liker sa page Facebook et de la suivre sur Soundcloud ! Et pour ceux qui sont sur Lyon, il y aura aussi des concerts, je vous tiendrai au jus !

 

Alors voilà ! Il y aura sans doute d'autres textes en collaboration à l'avenir mais quoi qu'il en soit, je me réjouis d'avoir pu apporter ma modeste contribution à un projet aussi classe, et je remercie Dimitri de m'en avoir donné l'opportunité ! Je compte sur vous pour l'aider à faire vivre ça ! 

Please reload

Please reload

Please reload