Les faux problèmes de la ré(dés)information

30/12/2017

 

Je cherchais une image. Genre Google Image inversée pour savoir d'où elle venait. Rien de deep, juste un truc rigolo qui m'intriguait. Ça m'a amené sur Dreuz où un titre sans rapport m'a interpellé. Un titre anti-Décodeurs (la rubrique anti-intox du Monde). Au début, j'étais super-chaud pour l'outil Decodex. Ensuite, on m'a signalé deux-trois trucs qui font réfléchir. Je suis toujours super-chaud sur le principe, et dans l'absolu je fais plutôt confiance au Monde non pas pour être totalement objectifs (je n'attends pas ça d'eux, et je suis conscient de leurs biais), mais pour ne pas inventer des trucs ou balancer des intox à tire-larigot. J'admets donc volontiers, à présent, que le Decodex, en l'état, pose certains problèmes. Pour autant, je suis quand-même méga pour, du coup ça m'intéresse quand on argumente contre. Alors j'ai cliqué. C'était à propos de Trump et Jérusalem.


Je n'irai pas m'aventurer sur le fond du propos. L'article des Décodeurs ici attaqué, je l'avais lu quelques jours plus tôt et je n'en avais pas retiré un sentiment anti-sioniste. Juste que les méchants Juifs pensent que les méchants Arabes ont tort, et que les méchants Arabes pensent que les méchants Juifs ont tort. Et que les méchants Occidentaux et leurs méchants alliés du méchant Tiers-Monde au méchant ONU ont tranché en faveur des méchants Arabes, sauf que les méchants USA viennent de changer d'avis. OK, cool. Rien à foutre. Je charrie un peu mais tout ça pour dire que je ne vais pas aller faire mes devoirs en ce qui concerne les faits historiques que Dreuz jette à la figure du Monde parce que ça ne m'intéresse pas et que ce n'est pas mon sujet. Je ne sais pas qui a raison. Pour être honnête je ne suis même pas certain que l'article du Monde prête à polémique mais passons. Peut-être que Dreuz a raison, je n'en sais rien et je m'en moque. Vous trancherez par vous-même.

 

Ce qui m'intéresse c'est l'histoire de la photo, reproduite ci-dessus. Le Monde a fichu ça en illustration. C'est un truc typique de presse, la bonne vieille photo symbolique en stock, conservée pour le jour où. Un peu comme ces photos que Paris-Match garde depuis vingt ans pour le jour où Jacques Martin ou Johnny vont mourir. Je le redis donc, c'est une photo d'illustration. Il-lus-tra-tion. Enfin, sauf que...

 

Sauf que Dreuz démarre en trompettes avec ça : « (…) Il faut qu’on vous montre la photo qui accompagne l’article. Cette image est-elle retouchée, arrangée ? Nous ne le savons pas. Il n’en reste pas moins que cette silhouette vaguement inquiétante, noire d’encre et sans visage d’un Juif orthodoxe scrutant la coupole en or du dôme du Rocher fait plus songer à une image de propagande qu’à une photo de presse pertinente ». L'article enchaîne ensuite sur une critique du texte mais l'histoire de la photo revient dans les commentaires, avec plusieurs experts autoproclamés qui se saisissent de la question et qui, quoi que tous d'accord sur le fait que les Juifs sont gentils et les Arabes méchants, débattent du fait que la photo soit photoshopée ou non. Parce que, voyez-vous, si la photo est photoshopée, c'est une odieuse manipulation. Les médias vous mentent.

 

Alors du coup, j'ai eu un doute et j'ai vérifié : est-ce que j'avais raté un truc ? Est-ce que l'article des Décodeurs titrait « Un Juif Géant sort des flots et détruit la Grande Mosquée de Jérusalem » ? Parce que là en effet, cette ombre menaçante, si on dit qu'il y a un Godzilla juif en Israël qui dévaste les quartiers palestiniens et qu'en fait c'est un photo-montage, alors là oui : c'est une falsification et c'est grave !

 

Ben oui mais sauf que non. Le Monde titre « Jérusalem : pourquoi la reconnaissance par Donald Trump pose-t-elle problème ? ». Le Monde ne prétend pas qu'un Juif géant menace les Palestiniens. Le Monde ne prétend même pas que la photo a été prise à un moment déterminé, ni que l'ombre soit un personnage donné. Le Monde ne prétend rien du tout, en ce qui concerne la photo, parce que Le Monde part du principe que, contrairement aux lecteurs de Dreuz, vous n'êtes pas assez cons pour croire à des Juifs géants. La photo n'a aucune vocation journalistique et ne prétend pas en avoir une. Elle n'est là que pour illustrer le propos. Ça aurait aussi bien pu être un dessin, d'ailleurs. On peut critiquer le parti-pris du Monde, certes, mais le fait que la photographie soit authentique ou non est totalement hors de propos.

 

Bref, Dreuz prend ses lecteurs pour des crétins et les lecteurs en question sont complètement cinglés. Je le leur ai dit. Mon commentaire est en attente de modération : on verra bien...

Please reload

Please reload

Please reload